L’accouchement au Mexique

Allez vient que j’te raconte mon accouchement à la mexicaine ! Alors oui, le Mexique est un pays moins développé que la France mais non, je n’ai pas accouché dans une étable entre les ânes et les cochons. Il faut savoir qu’au Mexique lorsque tu es salarié tu bénéficies de la « sécu » appelé IMSS qui sont des hôpitaux publiques donc, qui soignent gratuitement les salariés. Mon mari étant à son compte et moi fraichement sortie de l’université, nous n’avions pas cette possibilité mais nous avions déjà une assurance pour « frais médicaux majeurs », c’est à dire que l’assurance couvrait une partie des frais de l’accouchement dans l’hôpital privé de notre choix. Ceci étant dit, j’ai donc accouché dans un hôpital privé de la ville de Veracruz, el Hospital de Beneficencia Española de Veracruz si tu veux tout savoir (petite curieuse) !

600600p502EDNmainfuente.jpg

Beneficencia Española de Veracruz

Maximiliano ayant le cordon enroulé autour du cou lors de la dernière écho, mon gynécologue m’a donc conseillé une césarienne, ça n’a pas été une décision facile à prendre vu que je suis une grosse peureuse des piqures médecins et bien sûr hôpitaux. Surtout que le Mexique est un pays qui réalise beaucoup de césarienne et que celles ci coutent plus chères et donc rapportent plus aux gynécologues et hôpitaux ! Dans mon cas, le gynéco prenait les mêmes honoraires et j’ai choisi moi même l’hôpital donc no problemo, au Mexique le client est roi surtout dans les hôpitaux privés.

Mon gynéco a donc programmé ma césarienne pour le mardi 26 janvier 2016 a 08:00, et m’a immédiatement informé que l’hôpital offre gratuitement la nuit du lundi avant l’opération ! (Sans repas hin faut pas pousser). Nous nous installions donc le lundi 25 janvier au soir dans notre petite chambre… Enfin ça a été un peu plus compliqué que ça !

Normalement, dès que j’arrivais à l’hôpital le lundi soir tout était prêt, mais c’était sans compter sur l’organisation administrative mexicaine ! Une fois arrivés a l’hôpital nous avons donc attendu environ une heure dans le bureau d’enregistrement puisque les papiers étaient mal remplis et le registre pas terminé. Une heure plus tard, un monsieur vient alors me chercher avec un fauteuil roulant et m’emmène avec Papa Pouchou vers les chambres de la maternité. Là je pensais enfin pouvoir aller dormir mais, il fallait encore faire quelques petits papiers, le médecin de garde te demande donc de remplir plusieurs formulaires, te pèse, te mesure, te demande si tu as des allergies etc. Et non ce n’est pas encore fini ! Ensuite les infirmières en charge de la pouponnière nous rendent visite et te demande les vêtements de ton bébé pour le lendemain ainsi que couches, produits pour le bain, couvertures bref tout le nécessaire pour bébé, tu dois tout fournir. Tes petites affaires sont numérotées et tu as enfin le droit d’aller te reposer et essayer de dormir parce que bon demain quand même tu vas accoucher !

IMG_7021.jpg

Lendemain matin réveil 05:00 (ça pique) pour se préparer, jai pris ma dernière douche avec mon gros bidou et ensuite l’infirmière m’a rendu visite pour me préparer, elle m’a entre autres mit de merveilleux bas !

IMG_8999IMG_8998

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps des dernières photos avec Papa Pouchou, et hop nous partons au bloc. Et dès que j’ai passé la porte de la chambre, j’étais madame tremblote ! Je pense surtout a cause du stress, je n’ai pas arrêté de trembler. Papa Pouchou n’a pas pu me suivre, ils l’appelleront plus tard quand il pourra venir. En attendant moi je grimpe sur la table du bloc comme je peux (c’est pas très grand ces trucs la!) et je fais connaissance avec la formidable médecin qui assistera mon gynéco. L’anestesio me pose l’anestesie, je n’ai d’ailleurs rien senti ! Pourtant jai très peur des aiguilles, mais j’ai plus senti le pincement de l’ongle de l’anestesio qui m’indiquait où serait la piqure que la piqure en elle même ! Mon gyneco arrive ainsi que le pédiatre que nous avons choisi ultérieurement, ils règlent les lampes pendant qu’on me baigne de bétadine avec les jambes en l’air … (Glamour glamour) La musique est en place, l’équipe s’apprête à commencer et soudain la merveilleuse assistante-médecin de mon gynéco se souvient qu’il faudrait peut être prévenir le papa. Merci madame ! Papa Pouchou arrive donc dans le bloc, je me sens déjà un peu plus rassurée et je rappelle quand même a mon gynéco que ca serait bien qu’il laisse Papa couper le cordon !

Ensuite passons les détails de l’opération, mais je n’ai absolument rien senti ! Rien de rien ! Vive l’anestesie ! Et enfin, le moment magique auquel tu n’es jamais vraiment préparée, l’arrivée de Maximiliano, déjà ma première peur; est ce qu’il va bien. On me dit que oui, Papa Pouchou coupe le cordon et le pédiatre le prend pour l’examiner. Après les examens nécessaires, le pédiatre le donne au Papa et il s’approche avec Maxou, grosse déception puisque je n’avais pas vu que j’avais les bras attachés et je n’ai pas pu le prendre dans mes bras mais un grand bonheur de l’avoir enfin avec moi efface tout !! Et là .. Séance photo avec les médecins ! Je précise que c’est le pédiatre qui a prit la photo.

IMG_6702.jpg

 

IMG_6698

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après ça, les infirmières emmène mon Maxou dans la couveuse où il est resté environ une heure le temps de vérifier que tout allait bien, et Papa Pouchou a pu rester le temps qu’on me referme tout ça (des fois qu’ils auraient voulu en enlever de trop!), j’ai d’ailleurs fait un petit malaise et il a vraiment assuré et heureusement qu’il était là ! Toute l’opération s’est très bien passé, on a parlé nourriture et voyage avec les médecins et ma récupération post op a été très rapide, une autre maman était à côté de moi et elle n’était pas aussi en forme que moi.

J’ai quand même rejoins la chambre avant Maxou, j’étais plutôt impatiente et il est enfin arrivé ! J’ai pu passé mon premier vrai moment avec lui, en compagnie de Papa Pouchou, sa maman et ma copine Carla qui avait d’ailleurs préparé un petit coin pour les invités trop mignon.

IMG_9001

Césarienne oblige, je ne pouvais m’occuper de bébé, c’est donc Papa qui a eu l’honneur de mettre la première couche à l’envers et de donner le premier biberon. Mais je mourrais déjà d’amour pour ces deux là, on voyait que papa était comblé !!

IMG_9002

Premier repas

Au Mexique c’est plutôt express les accouchements, en cas de césarienne tu as droit à une journée extra c’est à dire 3 jours et 2 nuits. Mais ma récupération a vraiment été très très rapide, le jour de ma sortie je marchais déjà un peu partout dans l’hôpital pour divers papiers. Pour ce qui est du personnel, la chambre et la nourriture, vraiment rien a dire, tout s’est très bien passé, je crois que même certains hôpitaux en France ne font pas aussi bien ! La chambre était une chambre simple et Papa Pouchou avait son petit canapé pour y rester dormir, nous avions une petite table avec des chaises où tu pouvais recevoir tes visites, et bébé était en pouponnière de 20h a 7h et durant la journée, il partait environ une demie heure en début d’après midi pour que le pédiatre de garde vérifie que tout allait bien.

Le jeudi après midi nous avons pu partir de l’hôpital après la visite et feu vert du gynécologue ainsi que du pédiatre, et ici c’est très souvent que les mamans partent en voiture avec bébé dans les bras sans siège auto ! Mais moi j’ai fait ça a la française, on est donc rentré en sécurité avec Maximiliano

IMG_6761

Et vous, comment s’est passé votre accouchement ? Des petites anecdotes à raconter ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s